4ème Briefing continental et 1er forum de la jeunesse de la PAFO

L’Organisation panafricaine des agriculteurs (PAFO) en collaboration avec le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) en partenariat avec AGRICORD, ont dans le cadre de la Conférence et Expo 2016 du Réseau des incubateurs du secteur agroalimentaire africain, réuni du 04 au 09 Octobre 2016 à Accra (Ghana), des jeunes des réseaux membres de la PAFO pour des sessions d’échanges. Parmi les activités de cette rencontre, le briefing continental et le forum des jeunes qui a occupé la journée du 08 Octobre. En rappel ce 4ème briefing est lié aux Briefings de Bruxelles qui sont organisés tous les deux mois par le CTA, la CE/DG DEVCO, le Groupe ACP et Concord, sur des questions clés liées l’agriculture dans les pays ACP.

‘’Réussite d’entreprises agroalimentaires menées par des jeunes’’, ‘’investir dans les services de l’industrie agroalimentaire’’, ’’ l’agriculture intelligente et le rôle des jeunes agriculteurs et entrepreneurs’ ’, ‘’ Améliorer le dialogue politique et le partenariat’’. Ce sont là les différents thèmes de panels qui ont été retenu l’attention des participants de la rencontre à cette date du 08. Le premier thème a été le lieu pour les différents acteurs de discuter d’exemple de réussite d’entreprise agroalimentaires innovantes et de nouvelles opportunités commerciales. L’accent a été particulièrement mis sur les facteurs de sécurité notamment les processus et partenariats à la base de ces succès. La deuxième séquence a quant à elle permis de débattre de questions clés relatives à la fourniture de services agroalimentaires innovants, concurrentiels et accessibles pour les exploitants agricoles. Aussi ils ont pu analyser les défis auxquels les exploitants sont confrontés dans le développement et la fourniture de service ainsi que les opportunités d’investissement de la part de diverses parties prenantes. Le troisième panel à favoriser le dialogue et le partage des meilleures pratiques en matière d’agriculture intelligente, de mécanisation et d’innovations technologiques pour les exploitants agricoles et les entreprises agroalimentaires en Afrique, d’améliorer l’’adoption de données et outils TIC adéquats par les producteurs africain . La dernière séquence a quant à elle permis de mettre l’accent sur les stratégies et les priorités de développement, d’identification et d’extension d’un dialogue politique efficace au sein de la PAFO et parmi ses membres. Les principaux résultats de ces panels ont été entre autres les opportunités d’extensions et de généralisation ainsi que la potentielle réplication des réussites, la mise en place des mécanismes d’incitation en vue de développer l’innovation et la prestation de services, l’identification des opportunités de partenariat à divers niveau.

Selon Isolina Boto, responsable du bureau de Bruxelles cette initiative est à louer et à développer car cette jeunesse là est la prochaine génération de l’agriculture capable de transformer le secteur afin qu’il soit plus attractif