Signature du nouveau partenariat PAFO /CTA /AGRICORD

Le mercredi 21 septembre 2016 ,le président de l’Organisation panafricaine des agriculteurs (PAFO), Theo de Jager, le directeur général d’AgriCord, Ignace Coussement et Michael Hailu, directeur du CTA, ont signé à Bruxelles lors d’une cérémonie organisée au Secrétariat du groupe d’États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP, un mémorandum d’entente sur

l’établissement d’un partenariat stratégique soutenant le développement des capacités des organisations d’agriculteurs en Afrique.
Dans le cadre de ce mémorandum d’entente, le CTA et AgriCord soutiendront la PAFO, ses cinq membres régionaux et ses membres nationaux, dans la collecte et l’utilisation de données sur l’agriculture de précision, ou « agriculture intelligente ». Ce soutien représente une opportunité pour les organisations paysannes africaines de contribuer au développement de chaînes de valeur inclusives, en mettant un accent particulier sur les besoins des jeunes.
Le mémorandum a pour but de fournir un cadre pour le développement de partenariats stratégiques, techniques et financiers qui permettront d’accroître les opportunités et d’améliorer l’impact des organisations d’agriculteurs. Cette nouvelle coopération avec la PAFO est une excellente porte d’entrée pour le CTA et pour les membres AGRICORD et permettra de combiner la valeur ajoutée de toutes les AGRI-AGENCES avec le CTA et les réseaux membre de la PAFO, a confié le directeur général d’AgriCord, Ignace Coussement.
Pour ce faire, cet accord a pour objectif entre autres de (i)soutenir le développement d’une industrie agroalimentaire inclusive qui permettra aux exploitants agricoles de jouer un rôle plus important dans la chaîne de valeur et d’accroître leurs revenus ;(ii) Promouvoir une collecte et d’une utilisation accrues des données provenant des exploitants agricoles en vue d’améliorer l’accès aux marchés grâce aux ventes collectives ; et soutien à l’enregistrement des membres afin d’établir des profils d’agriculteurs pour améliorer l’accès au financement ;(iii) Établir des partenariats de soutien au développement et à l’adoption des pratiques d’agriculture de précision, ainsi qu’à l’utilisation des big data par les agriculteurs. Mobilisation de fonds pour soutenir ces activités ;(iv) Soutenir les activités de communication interne et externe en vue de promouvoir les efforts susmentionnés.

Une réunion interne entre les représentants des réseaux et la Secrétaire Exécutive de la PAFO, Mme Fatma Ben Rejeb tenu à l’hôtel des congrès de Bruxelles la veille de la signature a permis de mieux s’approprier le contenu dudit mémorandum. Selon le président de la PAFO ce projet donne une opportunité aux 5 réseaux membre de la PAFO de collaborer et d’utiliser des données fiables pour permettre une grande production, dans les cinq, dix ans à venir. Cela permettra ainsi aux agriculteurs d’élever le niveau de leur production.
La présidente de la PROPAC Elisabeth ATANGANA a quant à elle émit le souhait que ce projet porte sur des actions plus concrètes qui touchent les organisations nationales et leurs membres par le développement des capacités, des compétences pour booster l’entreprenariat rural en particulier celui des jeunes.
Le financement initial de ce projet sera octroyé équitablement par le CTA et AgriCord, et les partenaires collaboreront en vue de trouver de nouveaux partenaires techniques et financiers, dans l’objectif d’étendre la portée des interventions réussies.